Stress, anxiété, dépression, insomnie ? 4 conseils pour soutenir le système nerveux

Stress, anxiété, dépression, insomnie ? 4 conseils pour soutenir le système nerveux

juin 17, 2022 0 Par Agnes

Des événements désagréables à la fois globaux et personnels peuvent parfois rendre difficile de garder la maîtrise de notre calme. Pour retrouver un apaisement et se sentir heureux, de plus en plus de personnes se retrouvent sur le divan de professionnels de la santé mentale à cause de l’anxiété, de l’insomnie, de la dépression et même des pensées sombres.

Lorsque vous vivez des moments difficiles de la vie, il peut être très compliqué de trouver la volonté et la motivation de prendre soin de vous. Nous sommes tous quotidiennement en prise avec toutes sortes de dilemmes, qui s’accompagnent d’émotions négatives. Maladie, problèmes familiaux, perte d’emploi… ce ne sont là que quelques-unes des situations qui créent un stress et qui affectent notre système nerveux. Les phénomènes sociétaux sont également des éléments qui peuvent inspirer la peur et l’incertitude. Pour essayer de vous retrouver dans cet univers qui souvent nous dépasse, voici ci-dessous 4 conseils pour soutenir votre système nerveux.

1. Respirez profondément

La respiration profonde est un moyen simple et efficace de réguler votre système nerveux. Il aide à rétablir le contrôle du système parasympathique situé dans notre cerveau et lui envoie des signaux qui se transmettent ensuite sur l’ensemble de notre corps.

Cette pratique très courante dans l’application des médecines douces mais également en yoga ont fait leur preuve depuis des siècles. Les maîtres yogis ont longuement étudié le souffle et son effet sur l’organisme avant de l’inclure pleinement dans leur pratique et dans toutes les postures qu’ils peuvent réaliser (asanas par le prana). L’inspiration et l’expiration doivent toujours venir du ventre.

2. Suivez la règle des 30-90 secondes

Lorsque vous vivez quelque chose (événement, discussion, etc.), il y a une croissance biochimique et électrique qui dure de 30 à 90 secondes pendant que votre esprit inconscient et conscient s’adapte et traite les informations qui arrivent. C’est alors que nous avons tendance à réagir de manière impulsive.

Il n’est généralement pas recommandé de réagir immédiatement. Pratiquer la règle des 30 à 90 secondes pour rétablir le calme neurophysiologique du cerveau et du corps peut aider. La règle des 30 à 90 secondes consiste à faire les trois choses suivantes consécutivement sur une période de 60 à 90 secondes.

Tout d’abord, respirez profondément pour faire gonfler votre poitrine et concentrez-vous sur une expiration vigoureuse. Répétez trois à cinq fois. Ensuite, si possible, créez une sorte de bulle autour de vous-même et criez (dans votre tête) ou à haute voix si nécessaire. Enfin, faites quelques mouvements physiques simples pour finir cette extériorisation.

3. Visualisez vos émotions

Dans les moments de dérégulation, nos sentiments peuvent être renforcés, ce qui rend difficile leur contrôle. Pour vous aider, nous vous recommandons de vous visualiser en train de recevoir chaque ressentis et de la placer devant vous pour aider à créer des limites. Contre toutes attentes, il s’avère que les émotions peuvent être manipulées.

Par exemple, si vous envisagez votre émotion comme une boule de bowling lourde, vous pouvez la compresser à la taille d’une balle de tennis, ce qui la rend plus facile à manipuler, mais aussi à évacuer de votre for intérieur.

4. Faites une liste de bonnes pensées

Lorsque vous ressentez des signes de dérèglement du système nerveux, vous pouvez vous sentir submergé par des pensées négatives. Soyez prêt pour cela et listez quelques pensées positives sur lesquelles vous concentrer.

Rien ne vous vient à l’esprit ? Essayez de vous remémorer un morceau de musique, un film, un livre ou l’un de vos souvenirs préférés ou de projets d’avenir qui vous font sourire.

Enfin, quelque chose qui peut sembler un peu irrationnel ou drôle, mais qui fonctionne. Mettez vous à fredonner des pensées négatives au rythme d’une chanson optimiste. Par exemple : « Aujourd’hui sera le jour le plus stressant, mais tout ira bien car je veux que tout se passe pour le mieux, lalalaala… » au rythme d’une chanson joyeuse que vous aimez.